Accueil Emissions Informations Reportages Coup d’Etat raté en Turquie. Au moins 265 morts.

Coup d’Etat raté en Turquie. Au moins 265 morts.

Une partie de l’armée turque a tenté d’organiser un coup d’Etat, dans la nuit du 16 au 17 juillet. Après avoir pris place dans plusieurs lieux stratégiques du pays et proclamé la loi martiale, les militaires ont été fortement pris à partie par la population et forcés de se rendre. Le point sur ce qu’il s’est passé dans la nuit de vendredi à samedi.

Un lourd bilan. Au moins 265 morts.
Les affrontements ont fait au moins 265 morts, selon les derniers chiffres donnés par les autorités. Le bilan est de 161 tués et 1440 blessés parmi les forces loyalistes et les civils. 104 putschistes ont été abattus par l’armée, et 2839 militaires en lien avec le putsch ont été arrêtés.

Retour précipité d’Erdogan
Au cours de cette nuit de violence, le président turc est revenu en urgence de Marmaris, une station balnéaire du sud-ouest du pays, où il passait ses vacances. Recep Tayyip Erdogan a été accueilli à l’aéroport d’Istanbul par une foule de sympathisants. Il a adopté une attitude de défi, prédisant l’échec de la rébellion et assurant qu’il continuerait à assumer ses fonctions “jusqu’à la fin”.

Sanctions immédiates au sein de l’armée
Au petit matin, un groupe de putschistes s’est rendu aux autorités, en direct à la télévision. Au total, 2839 militaires en lien avec cette rébellion ont été arrêtés, a confirmé l’armée. Cinq généraux et 29 colonels ont aussi été démis de leurs fonctions.