Accueil Blog Coup d’Etat en Turquie ! La confusion règne…

Coup d’Etat en Turquie ! La confusion règne…

Coup d’Etat en Turquie ! La confusion règne…

La Turquie est en proie à une tentative de coup de force de la part d’une partie de l’armée depuis 23 heures jeudi.

Le pays vit actuellement une situation exceptionnelle. Une «tentative» de coup d’État, à l’initiative d’un «groupe au sein de l’armée» a décrit le premier ministre turc Binali Yildirim vers 23h. Peu de temps après cette déclaration, un message de l’armée turque confirme avec un message annonçant la «prise de contrôle de la totalité du gouvernement du pays» au motif de «restaurer l’ordre constitutionnel, la démocratie, les droits de l’homme, la suprématie du droit et la sécurité».

La confusion totale régnait dans la soirée. À Istanbul, des tanks de l’armée et des groupes de soldats bloquaient l’entrée des deux ponts sur le Bosphore. Des tanks étaient également stationnés à l’entrée de l’aéroport international Atatürk, et le trafic aérien était interrompu. L’agence Anadolu a rapporté que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, était «en sécurité» et se «dirigeait» vers l’aéroport Atatürk.

Dernières Infos :

  • Le gouvernement est toujours en place selon le premier ministre turc, Binali Yildir, qui affirme qu’il n’y a “pas d’inquiétude à avoir” et que “le gouvernement est toujours aux affaires”.
    Binali Yildirim, a invité la population à descendre dans les rues après la tentative de coup d’Etat qu’il a imputée à des “traîtres”.
  • 17 policiers tués à Ankara. Selon l’agence progouvernementale Anatolie 17 policiers auraient été tués à Ankara au QG des forces spéciales. Des soldats auraient aussi tiré à Istanbul sur la foule qui protestait contre la tentative de coup d’Etat militaire. La tension monte d’un cran dans le pays. Les foyers de confrontation entre les forces progouvernementales et les putschistes semblent se multiplier.
  • Des avions de chasse F-16 turcs auraient abattu un hélicoptère des putschistes dans une ville dont le nom n’a pas été précisée mais qui pourrait être la capitale, Ankara, où de violentes explosions étaient entendue. 
  • Le parlement turc bombardé à Ankara. Selon l’agence de presse Anatolie, le Parlement turc aurait été bombardé à Ankara.