Accueil Radio La matinale L’Invité de La Matinale : Philippe Michel, Président de la province Sud.
Chargement du lecteur NCI !
10

L’Invité de La Matinale : Philippe Michel, Président de la province Sud.

Philippe Michel était l’invité de Tahnee Jacob dans la matinale radio du Mardi 10 Mai 2016. Pour NCI, il revient sur l’Assemblée de la Province Sud, qui s’est déroulée le Mercredi 4 mai 2016. A l’ordre du jour, l’instauration d’une tenue commune dans les établissements scolaires et la Zac Dumbéa sur Mer et Panda.

 

 

Photo article2

Tout d’abord pourquoi mettre en place une tenue commune ?

Philippe Michel nous explique que c’est une idée qui ne date pas d’aujourd’hui mais comme chaque projet, il faut du temps pour que le dispositif prenne forme. D’ailleurs, pour lui, ce n’était pas une valeur qu’il souhaitait défendre :

 Par rapport à l’uniformisation, habiller tout le monde pareil etc. Pour être franc, je n’étais pas fan .

Cependant, une consultation a été faite auprès des parents , des communes, des associations de parents d’élèves et du personnel enseignant, « les résultats ont été édifiants », affirme t-il.

En effet, plus de 83% des parents et 79% d’enseignants interrogés ont répondu favorablement à ce projet. Rappelons que le taux de participation s’élevait à 63,2% pour les parents et 70,4% pour les enseignants.

Un dispositif qui permettra de développer un sentiment d’appartenance à la communauté scolaire et constituera un élément d’intégration ; lissera les distinctions sociales et apparaitra comme un instrument de lutte contre les inégalités, et surtout contre la vie chère ; et enfin, permettra aux élèves de se reconnaitre lors des rassemblements, c’est à dire un signe distinctif.

La tenue commune sera mise à disposition des 20 600 élèves répartis dans les 96 écoles primaires ; sous forme de lots contenant 5 polos et une veste polaire d’une même couleur, identifiée par un macaron portant le nom de l’école et de la commune. Le tarif unitaire du pack s’élèvera à 6 000f.

Photo article1La province Sud s’engagera à prendre en charge 50% du prix de la tenue soit 3 000f pour les élèves boursiers ( 6 871 élèves ).

2ème point abordé, l’état d’avancement de la ZAC Dumbéa-sur-mer et Panda.

La ZAC Dumbéa-sur-mer est aujourd’hui réalisée à plus de 60%, ce qui représente 25 milliards d’investissement réalisés, 2 300 logements construits et plus de 8 000 habitants déjà installés.

La commercialisation des lots viabilisés est soutenue puisque 1,2 milliards de francs de recettes annuelles ont été́ réalisées ces quatre dernières années.

Toutefois, ce rythme de commercialisation ne permettra pas de clôturer cette opération dans le délai contractuel aujourd’hui prévu au 31 décembre 2024.

Compte tenu du rythme actuel de réalisation de l’opération et de la mise en œuvre de nouveaux moyens de financement, la concession est prolongée jusqu’au 31 décembre 2030.

La ZAC PANDA est aujourd’hui réalisée à plus de 50%, ce qui représente 11 milliards de francs d’investissement réalisés et environ 90 entreprises déjà̀ installées.

La commercialisation des lots artisanaux est soutenue puisque 600 millions de francs de recettes annuelles ont été réalisées ces quatre dernières années.

Ce rythme de commercialisation ne permettra pas non plus de clôturer cette opération dans le délai contractuel aujourd’hui prévu au 31 décembre 2020 et qui est passé au 31 décembre 2030.

Photo article3Lors de cette Assemblée de la province Sud, le groupe Les Républicains de NC, ont en profité pour interpeller le Président, concernant la situation de la SPMSC. Philippe Michel, s’est expliqué à ce jour.

 

 Cette société est en difficulté, …, pour des raisons très simples, c’est que le projet de l’usine du Sud, devait coûter 1 milliard 850 millions de dollars et aujourd’hui on en est à plus de 7 milliards, etc. On aura une Assemblée de Province spéciale sur ce sujet …, se sera l’occasion de faire le point publiquement etc.

Et on conclura sur le Conseil provincial de la Délinquance, organisé 2 semaines plus tôt et ce 2 jours également avant la venue du premier Ministre, Manuel Valls sur le territoire. Pour Philippe Michel, s’était bien évidemment un objectif d’interpeller le premier Ministre sur les problèmes que rencontre la Nouvelle-Calédonie, notamment sa jeunesse et les dérives liés à l’alcool.

 

 

  • Pour lutter contre la vie chère!!..: faites moi rire!c’est vrai que c’est une solution magistrale!!…et essentielle pour tous les calédoniens, encore une mesurette pour nous jeter de la poudre aux yeux !!….

  • Pour lutter contre la vie chére,
    On est plus petit qu un arrondissement parisien, et on a:
    Un contes
    Un gouvernement
    Un sénat coutumier
    Et un tas d élus qui servent à rien si ce n est à jouir de voyage et d avantage en nature …. Comment peut on espérer subvenir à nos besoins ……. S en mettre plein les poches et Faire payer “le peuple” ……
    Ces politiciens sont à Gerber, quand est ce qu on va se mobiliser et gueuler dans la rue …… pour vraiment CHANGER LES CHOSES. Vu que CA ne bouge pas, ça doit au moins convenir à la majorité ….. du peuple ….

  • lutte contre la vie chere ? arrettons de nous prendre pour des cons !!

  • Quentin tu trouves pas qu’il y a une ressemblance avec Balarin?

  • A quand l’uniforme pour les popos!

  • De kel vie chere rien ne change vous baisser des prix et d’autre montre bande de chien

  • J’espère seulement que les filles et les garçons auront une tenue différente. …
    J’ai une fille aujourd’hui qui s’habille comme les garçons car a Bourail les tenues sont identiques pour des raison de budget!!!!!!!
    On pourrait déshabiller nos politiques ou les obligés a mettre un uniforme ils sont de toutes façons semblables. ……
    Allez bonne journee.

  • Et donc rendre obligatoire la tenue… Ca revient à faire payer 5 tenues ? À quel tarif ? Qui paie ?