Accueil Blog Les indépendantistes opposés au prêt à la STCPI.

Les indépendantistes opposés au prêt à la STCPI.

Les indépendantistes opposés au prêt à la STCPI.

Mauvaise surprise ce matin à l’Assemblée de la province Sud. Les élus délibéraient des conditions du prêt de l’État à la STCPI en soutien de la SLN. La province Sud, actionnaire comme les provinces Nord et îles, devait en effet délibérer de ce prêt.

 

Calédonie Ensemble, les Républicains et l’UCF ont voté en faveur de ce prêt qui doit permettre d’assurer le fonctionnement de la SLN, et donc le paiement des salariés pour les deux années à venir. Mais les sept élus indépendantistes du groupe FIP (Front Indépendantiste progressiste), ont voté contre. Roch Wamytan a précisé que cette solution ne convenait pas et que l’État devait proposer une autre formule. Si ce vote contre n’a pas empêché une majorité de se prononcer en faveur de ce prêt, tout laisse à craindre qu’il en soit différemment pour les provinces Nord et iles qui elles aussi doivent se prononcer sur les conditions de mise en œuvre du prêt de l’État. En séance ce matin, Roch Wamytan a clairement expliqué que les provinces gérées par des majorités indépendantistes se prononceraient contre. Si tel devait être le cas, les conditions ne seraient pas réunies pour que l’État prête en effet 127 millions d’Euros à la STCPI.

 

Une autre solution ?

 

Pour l’heure aucune autre solution n’a été préconisée et il est clair que si deux provinces sur trois se prononçaient contre le prêt, le signal adressé à l’État serait pour le moins négatif. On peut rappeler que les conditions du prêt ont fait l’objet de longues négociations entre la STCI et l’APE (Agence de participation de l’État) et ont abouti récemment. Les négociations portaient sur le montant du prêt et des conditions d’intérêt et de remboursement. Philippe Gomes, président délégué de la STCPI, rappelait ce vendredi en assemblée de province que le prêt avait été négocié dans l’intérêt de la STCPI, mais surtout de la SLN et du pays.

tags: