Accueil Blog Deux individus condamnés pour pêche irrégulière

Deux individus condamnés pour pêche irrégulière

Deux individus condamnés pour pêche irrégulière

Le tribunal correctionnel de Nouméa a condamné, le 19 mai dernier, deux personnes pour pêche irrégulière. Ils ont été sanctionnés à une amende de 100 000 francs CFP, ainsi qu’au paiement de 1 430 000 francs CFP, au titre des préjudices causés à l’environnement.

De lourdes amendes pour ces plaisanciers surpris en infraction de la réglementation sur les quotas de pêche. La province Sud s’était constituée partie civile en sa qualité de gestionnaire du patrimoine naturel. Une décision de justice, venant renforcer et confirmer l’action provinciale dans la lutte contre la pêche irrégulière et les activités prohibées au sein d’une aire protégée terrestre ou marine.

Pour rappel, le quota de pêche en province Sud, ce sont 40 kg maximum de produits de la mer, par bateau et par sortie. Les produits de la pêche de plaisance sont destinés à la consommation exclusive du pêcheur et de son entourage. Il est donc rappelé par les autorités, que tout produit de la mer issu de la pêche de plaisance est interdit à la vente et à la revente. C’est un délit commis par le vendeur, mais aussi par l’acheteur.

Ce sont près de 24 gardes nature de la province Sud, qui patrouillent sur l’ensemble du Lagon. C’est dernières années, c’est près d’une centaine de procès-verbaux qui ont été établis.