Accueil Emissions Environnement Environnement NC Retour sur la Météo en Calédonie

Retour sur la Météo en Calédonie

VIDEO.3min.

La journée mondiale de la météorologie commémore l’entrée en vigueur de la Convention qui a institué l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) le 23 mars 1950.

Cette institution spécialisée des Nations Unies fait autorité pour tout ce qui concerne l’état et le comportement de l’atmosphère terrestre, son interaction avec les océans ainsi que le climat et la répartition des ressources en eau qui en résultent.

Elle compte 191 membres (au 1er janvier 2013), dont la France. La Nouvelle-Calédonie y siège comme territoire.

Dans la continuité de la COP 21 qui s’est tenue fin 2015 à Paris, le thème retenu pour la JMM 2016 est « Plus chaud, plus sec, plus humide : regardons l’avenir en face ».

Des records de chaleur et/ou de pluviométrie sont en effet enregistrés régulièrement partout dans le monde et les événements extrêmes se multiplient, que ce soit dans le sens d’un excès (pluies supérieures à la normale ou forts phénomènes cycloniques) en certains lieux ou d’un déficit (sécheresse) en d’autres.

Cette tendance est avérée depuis plusieurs années et nous devons nous attendre et nous préparer à ce qu’elle se poursuive dans les décennies à venir.

Le 12 décembre 2015, les 195 gouvernements représentés à la COP 21 ont adopté l’accord de Paris afin de prendre des mesures globales et concertées pour lutter contre les changements climatiques, montrant ainsi la réalité de leur prise de conscience et leur volonté de faire face.

Le bassin Pacifique Sud-Ouest en général et la Nouvelle-Calédonie en particulier font partie des régions du monde concernées par le thème de la journée mondiale : Plus chaud !

L’étude menée en 2012 par Météo- France et l’IRD a montré que le climat calédonien s’est réchauffé depuis les quatre dernières décennies (+1,0 °C depuis 1970) et que les températures continueront à augmenter durant ce siècle.

En revanche, malgré nos efforts scientifiques, les évolutions passées et futures des précipitations demeurent incertaines.

Plus sec ? Plus humide ?

Pour lever nos incertitudes sur les tendances observées, Météo-France Nouvelle-Calédonie a entrepris en 2016 d’enrichir son patrimoine climatologique de nouvelles séries de données de précipitations, antérieures à 1945.

Quant aux scénarios d’évolution possibles pour 2050 et 2100, l’IRD et Météo-France ont commencé à confronter leurs simulations respectives, menées récemment sur des supercalculateurs avec une résolution spatiale d’une finesse sans précédent.

Chaque année, de nombreuses actions sont entreprises afin de remplir les missions qui nous sont dévolues que ce soit en termes de sécurité des personnes et des biens, d’étude du climat, de fourniture d’informations au public et aux professionnels ainsi que de collaboration internationale.

Le nouveau Directeur de la Météo, Mr Hugues Ravenel, était au micro de NCI, pour cette Journée Mondiale de la Météo.