Accueil Blog L’ancien ministre Edgard Pisani est mort

L’ancien ministre Edgard Pisani est mort

L’ancien ministre Edgard Pisani est mort

Résistant, ministre, délégué du gouvernement en Nouvelle-Calédonie, ce gaulliste de gauche, passé au socialisme, est décédé ce lundi 20 juin au soir à l’âge de 97 ans, a annoncé son fils, l’économiste Jean Pisani-Ferry.

Résistant actif durant la Seconde Guerre Mondiale, il est connu pour son rôle dans la libération de la préfecture de Paris, ce qui lui vaudra d’être distingué par le Conseil national de la Résistance. Pendant un demi-siècle il a servi la politique française et la préfectorale, et il été considéré comme un spécialiste en matière de politique agricole et européenne.

Proche du Général De Gaulle, dont il fut ministre, celui-ci quitte la majorité gaulliste en 1968, en votant la motion de censure contre le gouvernement Pompidou, il se qualifiera lui-même de « révolté non révolutionnaire ». En 1974 il adhère au parti Socialiste, il devient un proche de François Mitterrand, mais soutiendra les idées de Michel Rocard.

En 1984, il devient délégué du gouvernement en Nouvelle-Calédonie, une nomination alors que le territoire est secoué par les « Evènements ». Il sera nommé en mai 1985 ministre chargé de la Nouvelle-Calédonie. Il marquera son empreinte sur le caillou, par son projet d’indépendance-association, rapidement rejeté par les indépendantistes et les non-indépendantistes. Il élaborera en concertation avec le Premier ministre de l’époque, Laurent Fabius, le statut dit « Fabius-Pisani », instituant quatre circonscriptions sur le territoire et la tenue d’un référendum d’autodétermination. Son passage sur le territoire marquera les esprits.

Dans un communiqué diffusé sur le compte Twitter de l’Elysée, François Hollande a rendu hommage à « un esprit visionnaire, un réformateur ardent et un républicain détaché des querelles partisanes ».

Né le 9 octobre 1918 à Tunis, dans une famille d’origine maltaise, il meurt ce lundi 20 juin à l’âge de 97 ans.