Accueil Radio Cash CASH #10 : jusqu’où ira le litige électoral ?
Chargement du lecteur NCI !

CASH #10 : jusqu’où ira le litige électoral ?

Nicolas Vignoles et Pierre Maresca répondent à Mathias Chauchat et reviennent sur les derniers litiges entourant le corps électoral.

« Il y a eu consensus autour du Premier ministre en février dernier sur le fait de reconnaitre que le litige électoral était politiquement clos. Ceux qui disent le contraire sont des menteurs ». Nicolas Vignoles n’y va pas par quatre chemins pour condamner les propos publics tenus par le membre de la commission politique et citoyenneté de l’UC-FLNKS et nationalistes. Évoquant un «discours halluciné, un peu effrayant, certainement menaçant» et regrettant le manque de leadership au sein de l’UC, Nicolas Vignoles décrypte l’objectif caché de certains indépendantistes : « Ça va être ça le discours d’une partie des indépendantistes qui savent comme tout le monde que le référendum de 2018 donnera des résultats en faveur du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la République, et donc ces leaders indépendantistes qui ne veulent pas reconnaitre la réalité chiffrée électoralement vont expliquer à leurs électeurs, et notamment aux plus jeunes que les scrutins seront truqués ».

De la même manière, Pierre Maresca dénonce les « menaces à peine voilées mais carrément insupportables qu’il [Mathias Chauchat] fait peser sur une partie de la population ». Pour lui, cela « ressemble à un cri de désappointement » car cette opération menée par certains indépendantistes « est un échec total ». Surtout, Pierre Maresca s’interroge : « Quelle confiance peut-on avoir si au sein du camp indépendantistes des gens ne se sentent pas engagés et disent qu’ils font ce qu’ils veulent ? »
Ainsi les deux débatteurs indiquent que si l’idée des indépendantistes est de « contester la validité de ce vote », pour Pierre Maresca, avant le scrutin, « il y aura peut-être même une partie des indépendantistes qui prôneront le boycott » en mettant en cause la légitimité du vote…