Accueil Blog Une séance du Congrès en mode écolo
3

Une séance du Congrès en mode écolo

Une séance du Congrès en mode écolo

Les 54 élus du Congrès étaient convoqués ce matin en session extraordinaire. Les conseillers de la Nouvelle-Calédonie se sont penchés notamment sur une délibération relative aux conditions de délivrance de l’aide au logement.

Sujet bien technique ce matin, pour les élus du Boulevard Vauban, avec cette délibération sur les modalités de l’aide au logement, dont la loi de pays a été adopté le mois dernier. Modalités portant particulièrement sur des dispositions prenant en compte, le cas spécifique des étudiants et des personnes vulnérables.

Un texte qui a été l’occasion pour Jacques Lalié du groupe UC-FLNKS, d’être plus interrogatif, qu’à l’accoutumée. Des interventions nombreuses de l’élu des Iles, au point que le député Philippe Gomès, a demandé un rappel au règlement intérieur du Congrès ; pour tenter de mettre un terme à ses nombreuses prises de paroles. Finalement la délibération sera adoptée à l’unanimité.

Mais cette séance publique, avait débuté par la validation de l’Accord de Paris, issu de la COP 21 de décembre dernier. Le territoire a été sollicité pour avis, par l’Etat et les élus du Boulevard Vauban, qui se sont prononcés également pour l’intégration du caillou à cet accord.

C’est un avis favorable de l’ensemble des élus, qui aura été finalement donné, vote qui s’est déroulé, en prenant en compte les spécificités du territoire et du développement de son industrie métallurgique. La question de la centrale C de la SLN aura été remise sur le devant de la scène, avec l’intervention de Philippe Gomès, concernant le choix du futur combustible. Pour le député de la 2ème circonscription, l’option gaz doit être privilégié. Les conseillers auront tout le loisir dans les prochaines semaines de débattre sur les questions environnementales, avec l’examen début juin du texte sur le schéma de transition énergétique.