Accueil Radio La matinale Le capitaine de vaisseau Laurent Bechler : « pour un marin qui aime les bateaux, je suis tout joyeux ».
Chargement du lecteur NCI !

Le capitaine de vaisseau Laurent Bechler : « pour un marin qui aime les bateaux, je suis tout joyeux ».

Le d’Entrecasteaux a appareillé de Brest ce 11 mai. Le futur bâtiment multi-missions de la base navale de Nouméa, devrait rallier son port d’attache d’ici le mois de juillet. Depuis le désarmement du Jacques Cartier en 2013, les marins de la pointe Chaleix, étaient comme orphelins. Cela faisait presque 20 ans qu’aucun bâtiment naval neuf n’avait mouillé dans les eaux Calédoniennes. Le capitaine de vaisseau, Laurent Bechler, commandant de la base navale de Nouméa est revenu au micro de NCI, sur cette arrivée très attendue.

 

 

photo artile NAVALE

C’est un imposant navire de la marine Française, qui a quitté le port de Brest, ce mercredi. Durant près de deux mois et demis de traversée des océans, le d’Entrecasteaux, sera en phase de test, afin de pouvoir être déclaré apte au service. Le B2M sera doté d’un équipage de 23 marins, qui pourra accueillir à son bord une quarantaine de personnes. Il est le premier navire de ce type pour la Marine Nationale. Suivront par la suite le « Bougainville », qui sera basé à Tahiti, un autre bâtiment pour la Réunion et un quatrième pour les Antilles.

Le B2M aura pour mission la surveillance des intérêts français et l’assistance aux populations :

photo artilenavale« C’est un bâtiment qui d’abord va surveiller l’espace maritime Calédonien. Pour faire de la police des pêches, du contrôle maritime ».

Le d’Entrecasteaux, va venir en complément dans ses objectifs de mission, des patrouilleurs, « la Moqueuse » et la « Glorieuse ». Un bâtiment qui sera un soutien logistique, dans les différentes manœuvres de la Marine Nationale en Nouvelle-Calédonie :

« Il peut ravitailler les îles isolées (…) autant dire que s’il faut porter assistance à des personnes sur des petits îlots, c’est le bâtiment rêvé ».

Un navire des forces navales, qui est très attendu par la base de la pointe Chaleix et pour son commandant :

« Il va renforcer les moyens de la marine et l’action de l’Etat en mer ».