Accueil Radio La matinale Lieutenant-Colonel de Villers : « il faut poursuivre cette montée en puissance du RSMA »
Chargement du lecteur NCI !

Lieutenant-Colonel de Villers : « il faut poursuivre cette montée en puissance du RSMA »

VIDEO.5min

Rencontre avec le Lieutenant-Colonel de Villers, nouveau commandant du RSMA Nouvelle-Calédonie (Régiment du Service Militaire Adapté) depuis le 28 juillet dernier. 

C’est non sans une certaine émotion que le chef de corps, le lieutenant-colonel Christian GUILHE LA COMBE de VILLERS évoque sa prise de commandement du RSMA, à Koumac, il y a trois semaines, lors d’une cérémonie au cours de laquelle il a pris la relève du colonel Petitcol, fait Chevalier de la Légion d’Honneur. « Le général (Léonard) m’a désigné au régiment comme leur nouveau chef. Ils me reconnaissent maintenant comme étant leur chef et devront m’obéir en tout ce qui concerne l’observation des lois, l’exécution du règlement militaire et le succès des armes de la France ».

« Ils me reconnaissent maintenant comme étant leur chef et devront m’obéir en tout ce qui concerne l’observation des lois, l’exécution du règlement militaire et le succès des armes de la France ».

Et comme premier objectif, le nouveau commandant du RSMA souhaite consolider les travaux de ces prédécesseurs auprès des trois compagnies du régiment (dont une basée à Koné et les deux autres à Koumac). « Les effectifs se sont considérablement accrus puisque nous sommes passés de 200 à 500 stagiaires en quelques années. Il faut poursuivre cette montée en puissance« . Mais le Lieutenant-Colonel souhaite également ouvrir « beaucoup plus largement le champ de recrutement, puisqu’on a l’impression que le régiment est un peu monoculturel, qu’il n’y a essentiellement que des jeunes Kanaks qui franchissent le pas alors qu’il y a de très nombreuses communautés en Nouvelle-Calédonie et je voudrais qu’elles puissent toutes accéder à ces formations que nous offrons ».

« On a l’impression (..) qu’il n’y a essentiellement que des jeunes Kanaks qui franchissent le pas »

Et afin d’encourager le plus grand nombre, le Lieutenant-Colonel rappelle qu’il ne faut pas voir une trop forte connotation militaire dans le RSMA. « Il y a une similitude entre le monde de l’entreprise et les formations que nous offrons » explique-t-il. « Nous apprenons aux jeunes à être à l’heure, à respecter des consignes, une tenue vestimentaire, à agir avec courtoisie. Des qualités très recherchées dans le monde de l’entreprise ».