Accueil Blog L’Intersyndicale du CHT remet sur le devant de la scène les déboires financiers du Centre Hospitalier Territorial

L’Intersyndicale du CHT remet sur le devant de la scène les déboires financiers du Centre Hospitalier Territorial

L’Intersyndicale du CHT remet sur le devant de la scène les déboires financiers du Centre Hospitalier Territorial

Avec un budget 2016 et 2017 du C.H.T Gaston Bourret de Nouméa entrant dans une phase cruciale, et en vue du déménagement dans les prochains mois vers le médipôle de Koutio, l’Intersyndicale juge la situation très préoccupante.

En janvier dernier, à l’unanimité le Congrès votait un taux directeur à 7,1 %. Aujourd’hui, le C.H.T connaît des retards de paiements du RUAMM et ne peut plus dans ces cas là, honorer ses factures de médicaments.Les patients sont les premiers impactés par ce dysfonctionnements. A ce jour, un défaut de trésorerie s’élève pour le 1er trimestre à 850 millions de francs CFP. Consciente des difficultés que traverse la CAFAT,l’Intersyndicale réclame un plan Marshall santé et nutrition, avec des mesures immédiates qui doivent être prises, pour agir sur les maladies dites évitables, comme l’obésité. Depuis de longue date, l’Intersyndicale du C.H.T, réclame une taxe sur le sucre et l’alcool,  qui serait selon elle la solution pour renflouer le régime unifié.

Une rencontre doit avoir lieu dans les prochains jours entre l’Intersyndicale et Valentine Eurisouké, Membre du Gouvernement en charge de la santé. L’organisation rencontrera aussi, Manuel Valls lors de sa venue sur le territoire.