Accueil Blog Après trois jours de débats, le sommet Oceania 22 a clôturé ses portes hier après-midi

Après trois jours de débats, le sommet Oceania 22 a clôturé ses portes hier après-midi

Après trois jours de débats, le sommet Oceania 22 a clôturé ses portes hier après-midi

Le 4ème sommet du développement durable Oceania 22 s’est achevé hier après-midi, avec la signature d’une déclaration commune. L’ensemble des participants interpelle une fois de plus, la communauté internationale sur la situation climatique et ses répercussions sur les Etats du Pacifique.

Hier après-midi, sur le domaine de Deva, se clôturait le 4ème sommet Oceania 22, avec la signature d’une déclaration commune. Un moment qualifié d’historique par les participants, puisque c’est la première fois depuis la création de ce sommet, que de grands pays industrialisés, tels que la France ou la Nouvelle-Zélande, ratifient cette déclaration.

Que retenir de cette déclaration ? D’abord un message d’espoir initié au travers de la COP21 en décembre dernier. Il y a urgence et la déclaration réaffirme cette urgence, avec un avenir et un héritage des peuples du Pacifique qui sont en jeu. Autre point abordé par la déclaration ; L’approbation des états et territoires du Pacifique, sur le sujet du financement du fonds vert pour le climat.

Une déclaration qui sera remise en main propre à Manuel Valls, lors de sa venue en Nouvelle-Calédonie, selon Anthony Lecren, Membre du Gouvernement en charge du développement durable. Celui-ci souhaite aussi, un Oceania 23, mais reste à savoir si le budget du territoire supportera un autre sommet, qui selon certains de ces participants, est un événement très pompeux, avec aucun acte concret.