Accueil Radio Cash CASH 14/02/2017 L’intégral
Chargement du lecteur NCI !
19

CASH 14/02/2017 L’intégral

DEBAT – 42 minutes

Avec Pierre Maresca, Virginie Ruffenach, Michel Jorda, Nicolas Vignoles. Présenté par Maxime Le Braz

Pour le lancement de la deuxième saison de CASH, l’émission politique de NCI, les chroniqueurs s’affrontent sur deux dossiers complexes : la montée de la violence à Saint-Louis, en Nouvelle-Calédonie, et la course à la présidentielle en métropole, récemment marquée par le scandale du « Penelope Gate ».

  • Voyez vous, ns ne croyons plus en vos belles paroles ! « vous constatez » « vous pensez » « vous êtes d’accord » … Mais rien ne sera fait. Que ferez vs quand le drame arrivera et surtout que direz vous ENCORE ?????

  • 15min de vent… J’imagine que les kitesurfeurs et les planchistes apprécierons l’intention mais j’ai bien peur que les gens du Mont Dore n’en n’ont que faire de vos verbiages…!!!

  • agissez au lieu de parler

  • Bla bla bla….

  • Coucou Rita !

  • Brassage d’air pour ne pas changer,je vais leurs expliquer comment ont faisaient pendant la guerre du golf en 90

  • Que du bla-bla-bla

  • Le problème est bien posé, bien analysé…la situation est complexe. Mais les gens sont excédés, je me demande si la limite supportable n’est pas déjà dépassée…le ver est dans le fruit. Tout ce que l’on peut espérer c’est que la solution de l’état porte très rapidement ses fruits car maintenant la colère est des deux côtés. Et cela arrange quand même les extrémistes de tous bords.

  • No comment !! Philosophes brasseurs d’air en forme de FLANBY !! Bientôt ça va être de notre faute de manifester notre désarroi !!

  • Je ne sais pas pourquoi, mais ce débat me fait penser à une tondeuse à pétrel.

  • Sans l’intérêt ! Toujours les paroles, paroles mais les actes ?? Ne vous santé un peut ridicules ?

  • beaucoup de parlottes……

  • Fillon bientôt mis en examen, Sarko en examen, Jupé déjà condamné … quel parti irréprochable ! Et y’a encore du monde pour suivre ? Le bateau coule et tout le monde reste à bord. Pierre Maresca vous parlez de voter pour fillon parce qu’il n’y a « pas le choix » et en même temps vous dites qu’il faut réformer ce système alors que le gars en aura profité jusqu’au bout, y’a pas une certaine contradiction ? Et la Ruffenach, elle me reste en travers de la gorge ! Pauv’ Fillon victime du système !! J’suis prêt à être une victime comme lui si il le faut ! L’enveloppe parlementaire peut être utilisé comme on veut, et alors pourquoi ne pas l’utiliser à bon escient ? Vous dites qu’il y a eu 4 millions de Français qui sont allé voter aux primaire, mais combien iront voter pour lui aux Présidentielles ? Bref, les républicains s’effondre, Marine Lepen s’envole … on est pas dans la m*rde … Pour en revenir au débat, heureusement que Michel Jorda est là pour relever le niveau.

  • Alors il faut changer la loi mais là ……. je n’y crois pas et faire comme les Allemands diminuer les charges….. Droite ou Gauche le système est honteux. CHANGER LA LOI et peut être que vous ne seriez pas aussi nombreux à vous battre pour les postes. Et Mme Rufnack les Français qui ont voté pour FILLON ne savait pas ce qu’ils savent aujourd’hui et ce serait pareil si c’était la gauche. JUSTEMENT MR VIGNOLES il faut changer le système politique comme vous le dites si bien. Mais qui aura le courage de le faire …..

  • Ah ah génial, la défense de Pierre Maresca !… « Il faut bien choisir ses assistants parlementaires car on doit avoir toute confiance en eux… Cahuzac a été trahi par un de ses assistants parlementaires (sa femme en l’occurence) qui l’a dénoncé au Fisc… » Il faut pouvoir éviter ça… MDR. Et la suite, encore meilleur. Quand il lui-même était assistant parlementaire et quand on lui a proposé de partager les 15000 FF de l’époque entre lui et le « neveu à Nouméa »… Roooh… sérieusement ?

  • Excusez moi ! Pour ce debat mais il est preferable qu’ils se retrouvent a une table dans un bistrot entre copains et copine pour parler de leurs oignons. Moi choix est fait pour les presidentielle…..

  • Moralité il.n.y.a.que.les.petits gens qui.payent