Accueil Radio La matinale Cauva : Centre d’Accueil en Urgence des Victimes d’Agressions
Chargement du lecteur NCI !
1

Cauva : Centre d’Accueil en Urgence des Victimes d’Agressions

VIDEO.12min.

Tahnee Jacob a accueilli dans la matinale de NCI, l’une des plus éminentes représentantes de la médecine légale et Professeur de Droit, Mme Sophie Gromb-Monnoyeur, accompagnée de Nicole Robineau, Elue à la province Sud et au Congrès et Présidente des Commissions à la Condition Féminine.

La venue de Mme Sophie Gromb-Monnoyeur sur le territoire s’inscrit dans le plan d’actions triennal 2016-2018 de la Mission à la condition féminine. A l’âge de 16 ans, Sophie mène de front, ses études de médecine et de droit et après un parcours atypique, elle constate elle aussi, « que le temps judiciaire est un temps long ». Elle crée alors en 1999 au CHU de Bordeaux, un dispositif unique en France : le CAUVA.

LE CENTRE d’ACCEUIL en URGENCE des VICTIMES d’AGRESSIONS : C’est un dispositif particulièrement performant et novateur qui peut être adapté en Nouvelle-Calédonie et qui s’adresse à toutes les victimes d’agression sans distinction d’âge, ni de genre, ainsi que leur entourage. Il s’agit d’offrir aux victimes d’agressions un accueil et un accompagnement pluridisciplinaire et de faciliter les procédures judiciaires.

Sa spécificité réside en effet dans son offre de soins particulièrement étoffée puisque le Cauva centralise en un même lieu, l’évaluation, l’information et l’accompagnement des victimes. Tout est organisé pour les prendre en charge rapidement. Permettre des passerelles afin d’éviter aux victimes un parcours médical et judiciaire éprouvant, fastidieux et parfois décourageant.

Dans les faits, le CAUVA de Bordeaux reçoit en moyenne environ 4 000 personnes/an, dont 60 % sont des femmes qui ont subi des violences conjugales.

Pour Nicole et les équipes de la Mission à la Condition Féminine, l’adaptation du Cauva de Bordeaux en Nouvelle-Calédonie améliorera efficacement la prise en charge des victimes de violences. Un dispositif qui serait particulièrement performant et novateur mais sous réserve d’une adhésion complète de tous les professionnels du secteur judiciaire et médico-social et de convaincre également toutes les administrations comme les Ministères de la Santé, de la Justice, de l’Intérieur et de la Défense.

 

vignette-cauvas