Accueil Emissions Informations Reportages L’export Calédonien en Nouvelle-Zélande
Chargement du lecteur NCI !
19

L’export Calédonien en Nouvelle-Zélande

VIDEO.9 min.

« Trouver toute sa place dans le Pacifique »

Durant toute une semaine, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a mené une mission exploratoire auprès des autorités politiques et économiques néo-zélandaises, d’Auckland à Wellington. Cette mission, conduite par le président du gouvernement Philippe Germain, avait un double objectif.

Politique tout d’abord pour ancrer davantage encore la Nouvelle-Calédonie dans son environnement régional. Sur ce point, Philippe Germain a plaidé pour une plus grande implication, aux côtés de la Calédonie, de la France et de l’Union européenne.

Économique ensuite pour permettre à davantage d’entreprises Calédoniennes d’exporter en Nouvelle-Zélande. « La classe politique n’a pas suffisamment cru dans les capacités des entreprises calédoniennes à exporter, a déclaré Philippe Germain, mais moi j’y crois ». Et des pistes sont à l’étude comme la simplification des règles administratives ou une plus grande coopération entre entreprises calédoniennes et néo-zélandaises sur les marchés régionaux. Ce travail exploratoire, auquel ont participé des représentants du Medef-NC, de la CGPME, de la FINC, de la CCI ou encore le Cluster AVEX (« Avenir Export », réunissant plus de 80 entreprises Calédoniennes) va devoir maintenant trouver sa concrétisation.

Au terme de cette semaine de rencontres et d’entretiens, et au micro de NCI, Philippe Germain en dresse le bilan.

  • tant qu’il ne signe pas les accords TAFTA que les NZ vont surement signer c’est bien

  • trouver toute sa place dans le pacifique certes mais aussi trouver toute sa place au sein de la république française car nous ne voulons pas de l’indépendance ou d’une quelconque forme d’indépendance douce .

  • il est pour l’export. Sauf pour le nickel ?

    • On s’en fout du Nickel, ça c’était avant, ce n’est pas l’avenir le Nickel !! c’est fini TERMINE.

    • Vous faîtes quoi du Monopole ?

    • MONOPOLE petits copainsssssssssssss

    • Ana Tauota Polutele ????

    • Titi Titi ???

  • Et pas de dictateur(s) non plus… pas besoin de ça en Nouvelle-Calédonie… il y en a suffisamment dans le Pacifique Sud et sur la planète. Que les élus revoient leur(s) salaire(s) A LA BAISSE !! qu’ils arrêtent de dépenser comme bon leur semble et nous taxer pour les erreurs qu’ils commettent.

    • je vous invite à aller sur la page facebook intitulée  » 2018 : la parole est à vous  » afin de donner votre avis concernant l’avenir de la Calédonie . Je suis d’accord avec vous que les politiques doivent montrer davantage l’exemple .

  • C’est super, les simplifications administratives… cependant l’import/export, c’est dans les 2 sens.. et là, je sais pas si la Calédonie appréciera de voir arriver sur le territoire des entreprises anglo-saxonnes compétitives qui ne font pas dans le sentimental avec des règles commerciales anglo-saxonnes (du style: « j’t’prends / j’te retourne »). J’ai le sentiment qu’il y en a qui vont pleurer sur le caillou..

    • le tafta en quelques sortes

    • Une façon de tirer la compétitivité vers le haut en ce qui concerne l’import.
      Parce qu’en ce moment du point de vue du consommateur c’est je te retourne tout de suite et je te le met profond !
      Mais bon… l’import c est pas pour dessuite. Y’a tellement de copains qui ont des monopoles….

    • je suis entièrement d’accord avec vous Amstram Gram Picépic Écolégram….

  • De tout façon un pays s’ouvre au monde quand l’import/export marche, la concurrence stimule les entreprises et le savoir faire….et la nouvelle Zélande est un proche..

  • Sans parler d’independance
    Exporter quoi?
    Sans vouloir etre mechant je ne vois pas ….

  • Exporter quoi? À part ceux qui ont le monopole!!? Tapez amour gloire et beauté nc sur coogle!!!!

  • we have to work inside pacific spot ucha a good sharing .. full with yu …ca fait long time quon exporte mais pas avec les bonnes personnes ça serait top nz .. le top