Accueil Emissions Informations Reportages Maître Laurence Potel : Commissaire Priseur

Maître Laurence Potel : Commissaire Priseur

Vidéo.2min50. Qu’est-ce que c’est un Commissaire Priseur, cela consiste en quoi exactement ?

Maitre Laurence Potel propose aux enchères publiques des objets d’art, du mobilier, des voitures ou des articles divers. Soit mis en vente par des particuliers ou des entreprises, soit provenant de saisies judiciaires.

Le commissaire-priseur, en tant qu’officier ministériel, est le seul habilité à diriger des ventes judiciaires, c’est-à-dire d’objets saisis lors de faillites ou de redressements judiciaires.

La plupart des commissaires-priseurs exercent la double activité : vente volontaire et vente judiciaire.

Le commissaire-priseur procède aussi à l’expertise des tableaux, meubles, bibelots ou des marchandises et des matériels mis en vente.

Les ventes effectuées par les commissaires-priseurs concernent donc toutes sortes de biens hormis les biens immobiliers (réservés aux notaires). Mais il se spécialise souvent dans un type d’objet ou de période.

Le travail de ce dernier commence généralement bien en amont de la vente. Lorsqu’il a en charge la vente des objets de valeur, en plus de l’estimation des biens, il peut être amené à organiser des expositions pour présenter ces objets (meubles, tableaux, argenterie, livres).

Il se charge aussi de la constitution de catalogues.

Les ventes prestigieuses font parfois oublier que dans l’immense majorité des cas, les ventes aux enchères peuvent ressembler à des vide-greniers ou dépôts-ventes faits de bric et de broc…

Bon contact avec le public et sens de la mise en scène sont des qualités requises pour devenir un bon commissaire-priseur. Sans oublier un gros carnet d’adresses…

La commission qu’il perçoit sur la vente d’un objet mis à prix est directement liée à la somme atteinte lors de l’adjudication. Le vendeur cède généralement 7 % et l’acheteur 9 % du prix atteint.