Accueil Radio La matinale Femmes en colère : échec de la manifestation ?
Chargement du lecteur NCI !
23

Femmes en colère : échec de la manifestation ?

VIDEO – 15 min – 03/06/2016

Valentine Holle, présidente de l’association du Conseil des Femmes de la Province Sud et leader du collectif « Femmes en colère » aux côtés de Françoise Caillard, revient au micro de NCI sur la manifestation de mercredi dernier, au Congrès et au Gouvernement, d’une cinquantaine de personnes. Une manifestation pour alerter sur les violences faites aux femmes, mais aussi pour attirer l’attention des élus sur le cas d’Anthony Lecren, membre du gouvernement récemment poursuivi pour agression sur son ex-compagne. Opération ratée : tandis que les élus du Congrès ont, tous groupes politiques confondus, refusé la tenue d’une séance publique sur la condition féminine, Dewe Gorodey, membre du gouvernement en charge de la condition féminine, a été jusqu’à qualifier les responsables du collectif « d’opportunistes ».

Quelles sont les raisons de cet échec ? Et de cette colère ? Le Congrès et le Gouvernement étaient-il les meilleurs cibles pour les « Femmes en Colère »? Quelles sont les propositions concrètes de ce collectif? Valentile Holle répond à nos questions sur NCI.

  • Tous aussi pourris les uns que les autres ces personnages politiques caledoniens HONTE à eux! Bravo à Valentine Homme et toutes ces femmes qui se battent pour la condition feminine

  • Valentine Holle pardon !

  • C’est une action de femmes en colère, assez spontanée sans doute. Mais elles ont au moins le mérite de porter des injustices et des aberrations sur la place publique. Pour ma part( et contrairement au journaliste?), elles ont mon soutien.

  • De tout cœur avec toi Francoise , courage pour ce  » vaste programme  » …,Bizzz

  • c’est une honte de voir ca !!!!!! Valentine Holle est une femme formidable , Dewe gorode et nos élues feminines sont forts minables !!! les élections approchent ne vous tromper plus !!!!

  • Mais FRANCOISE IL FALLAIT S’Y ATTENDRE : LES FEMMES BATTUES ONT PEUR DS REPRAISAILLES. ELLES N’ONT PAS ENVIES DE S’EN REPRENDRENT 10 FOIS PLUS. JE PENSE QUE C. TRES HUMAIN SURTOUT LORSQU’IL Y A DS ENFANTS.- AMICALEMENT.

  • Bravo Valentine pour ton courage,gros bisous.

    • Bonne continuation , qui ne tente rien n’ a rien hier ça n’ a pas marché , demain reessayer il faut tout le temps les embêter , seul moyen de se faire entendre , bon courage

  • je ne sais qui est la plus opportuniste !!! on n’arrête pas le vent ni la vérité ni la justice et si celle des Hommes ne se fait pas du vivant de ces femmes victimes depuis trop longtemps … on sait la condition de la femme de ce pays depuis le début … elle se fera un jour … les âmes voyagent … et si ce n’est pas dans ce temps et cet espace de notre Ere … cela sera en un temps où le revers fera mal …. Justice soit rendue pour ces femmes victimes ! il n’a aucun honneur et puisse la justice d’en haut se faire !!!!

  • C’est bien ce que tu fais Valentine Sylvie Norbert Picard

  • Ici ça marche avec le vent !

  • Bravo Valentine ❤️dewe gorode a toujours été une potiche en politique …..

  • Ils se tiennent tous les uns les autres !! Faut pas faire de vagues !!! Ils ont sûrement tous des  » dossiers » sur chacun….alors personne ne bouge !!

  • Bravo et respect Madame!!!au moins vous avez le courage de denoncer cette violence faite aux femmes…ne baissez pas les bras surtout, continuez votre combat qui est noble…on est avec vous….

  • Heureusement qu’il existe encore des personnes qui se battent pour la bonne cause.. J’encourage le collectif des « Femmes en colère » et qu’elles se fassent entendre !

  • Je suis tout à fait d’accord avec Mme Holle…tout élu se doit d’être exemplaire. Même s’il m’incombe pas à l’institution d’agir, elle aurait dû tout mettre en oeuvre pour montrer qu’elle pousse l’élu en question à la porte de sortie. Pour ce qui est du Sénat coutumier, je trouve réducteur de la part du journaliste de ne voir que l’origine de l’élu. On ne parle pas uniquement des violences d’hommes Kanak sur leur compagne, mais d’un élu sur sa compagne…d’un homme sur une femme. Comme dit Mme Holle : « IL FAUT ARRETER LES NON-DITS » ET ARRETER D’ESSAYER DE NOYER LE POISSON.

  • de toute façons nous serons toujours des laisser pour compte que feriez vous sans les femmes dites le nous

  • femm knk , j’ai detesté les attaques sur banderolles ciblees sur Nino Lecren , non mais Allo !!! de quoi je me mele , mes dames !

  • Bravo Valentine et à Françoise Caillard je vous apporte mon soutien, je suis aussi en colère devant toutes ces aberrations !!! Une belle honte !

  • bravo à ce collectif de femmes qui se bougent quand on voit se que disent certaine femme et bien bjrs la solidarité!!!!! des potiches!!!!

  • « Les problèmes » De quels problèmes parlez vous ? « Les violences », lesquelles, que disent vos fameuses sources ?, « Sortir les problématiques » Lesquelles mme HOLLE ?, « Incapacité à résoudre le problème » et votre capacité, ou est -elle ? vous n’en citez aucune. Beaucoup de choses nous échappent. « Des filles kanak ont épousé d’autres ethnies » et cela vous questionne (??) Non mais sans rire, et dire que vous êtes une Ainée, mme HOLLE ! Et bien par Amour madame, par Liberté d’aimer, comme vous je suppose! Lorsque vous avez rencontré votre mari européen, n’était ce pas par amour ? La vision de « La femme kanak, le lien entre les familles et Basta! » et avec un sourire narquois pour enjoliver le tout, Quelle honte, vous nous faites, quel déshonneur à nous femmes kanak!. Et bien allez leur dire au Sénat votre vision. de la femme, demandez à y siéger, vous pourrez donnez votre avis à tous nos coutumiers et pourquoi pas plus… Vous réclamez des actions, critiquez le travail, le combat d’une femme qui milite depuis de nombreuses années au sein des institution; J’ai mal pour vous Mme Holle. Mme DEWE, elle elle a ouvert nos horizons, elle a participé activement à nous faire rencontrer ,nous toutes les Femmes de ce pays, à promouvoir nos échanges. Mais vous madame, qu’avez vous fait ?. Issue de la génération qui a vécu les soulèvements dans notre pays, qui a vu naitre les accords , Nouméa, Matignon, je n’ai jamais entendu votre nom, Qui êtes vous ? Votre vision de la femme kanak est dépassée, lisez vous l’actualité ? visitez vous votre pays, Madame? Ne voyez vous pas, que notre société calédonienne, kanak est animée par le dynamisme de femmes volontaires, dynamiques ? Et bien sur notre place auprès des « gosses à les torcher », celle là c’est notre première place, nous l’assumons en tout dignité! Car Ce sont nos jeunes, c’est notre jeunesse qui doit resté notre priorité, à préserver à tout prix des conflits sociétaux, environnementaux qui nous touchent et qui touchent toutes les sociétés du monde, car ce sont ces difficultés d’existence qui font rejaillir en eux des violences, des incompréhension, qu’ils retournent alors, contre eux, leur jeunes couples en l’absence de soutien , soutien familiaux, insitutionnels. Au Revoir mme HOLLE.

  • Depuis de nombreuses années Nicole robineau a dénoncé la violence envers les femmes c’est elle qui est à l’origine de l’association femmes et violences conjugales l’année dernière elle a organisé des rencontres dans les provinces et sensibilise les politiques ont les a vu à la tele s’engager mais en réalité pas grand chose derrière que du cinéma tant qu’on donnera pas les moyens d’être autonome à ses femmes subissant des violences elles resterons avec leur bourreau

  • Bravo madame HOLLE