Accueil Non classé Nicolas Metzdorf : « En Brousse, Manuel Valls a fait une visite authentique »
Chargement du lecteur NCI !

Nicolas Metzdorf : « En Brousse, Manuel Valls a fait une visite authentique »

Vidéo.12min. Après une première journée consacrée à la visite des différentes institutions Calédoniennes, Manuel Valls a pu sortir des sentiers battus avec la visite de l’exploitation de Jean-Jacques Delathière, à la Foa. Nicolas Metzdorf, jeune élu du Congrès, le monsieur agriculture de la Province Sud, est revenu au micro de NCI sur cette rencontre avec le monde rural Calédonien.

 

 

Photo Article 2

Au cours de cette visite, Manuel Valls aura confié à Jean-Jacques Delathière que « c’est de cette manière qu’il aime découvrir un territoire ». Nicolas Metzdorf, au micro de NCI, fier de sa terre, nous révèle quelques passages de cette visite.

« C’était un premier ministre détendu et visiblement heureux d’être là. Il a remis l’ordre du mérite Agricole à Jean Jacques Delathière, la plus haute distinction que l’on peut remettre a un agriculteur. C’était un moment fort ! ».

Photo ArticleC’est sur un terrain de plus d’un hectare, où est élevé le bétail, mais aussi des ignames et autres produits vivriers que le Premier ministre a pu sentir cette richesse que possède la Nouvelle-Calédonie. Mais derrière cette visite impromptue, le locataire de Matignon revêtait un message fort envers le métissage et les populations de la brousse :

« Cette brousse Calédonienne, c’est l’âme du pays ».

Si la compétence agricole échoit depuis de nombreuses années à la Nouvelle-Calédonie, l’Etat a toujours une part active, au travers notamment de la délivrance des diplômes et de la formation des professeurs de l’enseignement agricole. Pour Nicolas Metzdorf, cette sortie des sentiers battus était une bonne chose car elle aura permis à Manuel Valls de prendre « conscience de ce qu’est l’agriculture en Nouvelle-Calédonie et de ses difficultés».

« L’agriculture Calédonienne a un fort potentiel de développement. On est quasiment en surproduction uniquement dans le porc et dans les œufs mais pour tout le reste on a encore des filières d’avenir. Mais la situation des agriculteurs n’est pas reluisante : 53 ans de moyenne d’âge (50 ans en Photo Article 12000), une population agricole qui est passée de 40 000 personnes à 13 000, le salaire des catégories sociaux-professionnels le plus bas… ».

Pour Nicolas Metzdorf, Président de la Commission du Développement Rural de la province Sud et Président de l’APICAN, le « secteur est en perte de vitesse » alors que l’agriculture a un fort potentiel de développement. Paradoxe !

Et parmi les difficultés que rencontrent les acteurs agricoles, et plus particulièrement les jeunes qui veulent se lancer dans ce secteur, l’accès au foncier arrive en tête. Mais pour Nicolas Metzdorf, rapporteur du projet de loi du pays sur les baux ruraux, l’horizon se dégage afin :« D’encadrer ces locations, pour qu’une vraie relation de confiance puisse s’instaurer ».

Photo Article 3